7 CURIOSTIéS SUR LE MATELAS - QUE VOUS NE SAVIEZ PAS






Dans le matelas nous changeons position 30-40 fois par nuit

L’importance du matelas pour un sommeil sain et reposant est évidente si l’on considère que, pendant le sommeil, notre corps change plusieurs fois sa position : de 30 à 40 fois en moyenne en une nuit.


Affaissements dans le matelas?Ils sont un problème.

En nous tournant sur le côté ou en position couchée, nous distribuons différemment notre poids corporel sur la surface du matelas, provoquant des creux plus ou moins profonds sur le matelas : Ces creux ne doivent pas empêcher la relaxation totale des muscles et des articulations.


Ne pas dormir dans un "trou" au milieu du matelas.

La relaxation de nos muscles et articulations ne se produit pas si nous dormons enfoncés dans un "trou" au centre du matelas.Même si la situation peut donner une sensation de "lit maternel" protectrice et rassurante, le sommeil qui en résulte nous laisse le lendemain matin une sensation de fatigue et d’indolence qui a peu à voir avec le repos.


Matelas rigides et "os peste"

Comme vous pouvez le deviner par ce sous-titre, la relaxation de nos muscles et articulations ne se produit pas avec un matelas trop rigide qui laisse au réveil la sensation classique d'"os peste".


Ce n’est qu’avec un matelas équilibré, rigide et à juste titre souple, que notre colonne vertébrale conserve toujours la position correcte, correspondant à sa courbure physiologique.


L’évolution du matelas et les innombrables modèles

L’évolution du matelas a conduit ces derniers temps à la prolifération sur le marché d’innombrables modèles, de nombreux produits à l’échelle artisanale et avec des techniques et des matériaux très diversifiés.Cette abondance d’offre ne facilite pas le choix du matelas idéal pour votre lit.


Les exigences d’un bon matelas

Pour bien choisir le matelas, il est nécessaire de se rappeler quelles sont les exigences des matelas de qualité :

  • le matelas doit s’adapter au corps sans céder;

  • le matelas doit "respirer" et être capable de dissiper l’humidité;

  • le matelas doit isoler le froid en hiver et en été ne doit pas favoriser la transpiration;

  • le matelas doit neutraliser la sueur, les toxines et les scories que le corps libère pendant le sommeil.

Quand jeter le matelas?Tous les 10 ans.

Rappelez-vous à cet égard que, bien que bon, le matelas doit être changé après environ 10 ans.Pendant cette période, il aura absorbé et recyclé d’importantes quantités de sueur, de sels et de scories, dont une partie est retenue dans le matelas.


Pour accélérer la régénération du matelas est bonne norme de le laisser découvert pendant un certain temps avant de faire le lit.Ainsi, l’aération fait évaporer l’humidité absorbée pendant la nuit et favorise la récupération de l’assiette dimensionnelle après plusieurs heures de charge.

6 vues0 commentaire